Beuf Sara sauce piquante

Le réalisateur-montagnard Yannick Boissenot et le guide de haute-montagne Julien “Pica” Herry, respectivement skieur et snowboarder, ont déniché un itinéraire dérobé à l’aiguille du Peigne. Pour accéder au couloir Beuf-Sara, il leur aura fallu grimper les deux premières longueurs en rocher avec crampons aux pieds et planches sur le dos. Une sacré détermination pour ouvrir une nouvelle ligne dans les aiguilles de Chamonix, confirmant ainsi la description de la pente raide qu’en faisait Anselme Baud, guide de Chamonix et grand skieur des années 70-80 : “skier partout où la neige tient”.

Articles associés


Là-haut


Comme aux premiers jours


Au bout de la route