L’heure bleue

Une surface bleutée m’irise

Elle est froide et s’intensifie à mesure que l’altitude s’élève

L’heure de l’harmonie

Entre le monde et la lumière

Et ce mystère du champ chromatique

Brouillant le visible

Diffractant l’invisible

L’hiver approche.

Articles associés


Le tombeau de Brion


Ô mon Dôtar !